Retour à l'indexRetour à l'index

  LE NOMBRE DES TRAITS composant un caractère chinois peut varier de un à douze et même d'avantage. Quelque soit leur nombre, ils doivent être parfaitement répartis dans un carré et proportionnés les uns par rapport aux autres.

     Les caractères sont constitués de différents éléments dont certains sont eux-mêmes des caractères à part entière. La façon dont un élément est utilisé influencera ses proportions. Par exemple, un élément utilisé seul peut être gras mais, intégré à un autre caractère, il deviendra long et fin.

     Les mots présentant des degrés de parenté - voiture, bus et pompe à incendie, par exemple auront le même élément descriptif ou radical, dans ce cas précis, c'est le caractère désignant le moteur à explosion. Mais parfois, deux caractères accolés n'ont pas du tout le sens auquel on pourrait s'attendre : les caractères accolés du printemps et de la fleur désignent les cacahuètes !

 

 

Calligraphie des "hirondelles aux printemps"

Les trois premiers traits sont tous horizontaux, mais de longueur et d'épaisseur différentes.

Ajoutez un trait incliné dans la direction indiquée, terminé en trait volant.

Suit un trait descendant vers la droite. Faites attention à bien former le "pied".

Ajoutez ensuite un trait vertical en courbant, au bout, la pointe du pinceau

Tracez à la suite l'un et l'autre, sans lever le pinceau, un trait horizontal et un trait vertical formant un angle.

Ajoutez un court trait horizontal au milieu du rectangle.

Retour à l'index

  Complétez le caractère "chun" (printemps) par un dernier trait horizontal, à la base du rectangle.