Retour à l'index

    Dans une peinture, le fruit symbolise la richesse et l'abondance. Il est souvent associé aux célébrations. Au Nouvel An chinois, par exemple, on offre des oranges et des satsumas pour exprimer des vœux de bonheur et de longue vie. Les légumes, représentés eux aussi sur les peintures, prouvent que l'on peut trouver l'inspiration dans les plats les plus ordinaires. Ils symbolisent généralement une bonne récolte et des réserves abondantes.

    La représentation des fruits verts ou mûrissant à côté d'un sujet parvenu à maturité évoque la continuité de vie. Chargez votre pinceau des couleurs correspondant aux différentes phases, en utilisant des nuances d'encre foncées à claires, ou des aquarelles. La couleur la plus foncée se charge sur la pointe du pinceau. Essayez de composer le sujet en quelques traits simples. Pour les fruits tels que les raisins ou les baies, tracez un cercle d'un seul trait. Pour les cerises, les pêches et les autres fruits au sommet creusé, procédez en deux traits. Essayez de placer la pointe du pinceau à l'extérieur, puis à l'intérieur du trait pour voir ce qui vous parait le mieux. Même les légumes les plus simples peuvent devenir des sujets intéressants. Pour peindre une carotte, par exemple, partez du bout le plus épais et tracez d'un seul trait. Une banane sera plus réussie en trois traits tracés dans la longueur pour suggérer les différents segments de la peau.

Les feuilles représentées au centre de cette nature morte se prêtent parfaitement à l'utilisation de plusieurs nuances d'encre et de coups de pinceaux très libres.

Les baies rouges évoquent l'automne. Variez les teintes des baies et des feuilles afin d'augmenter l'intérêt de la peinture. Faites des tiges aussi robustes que des petites branches.

1. Chargez le pinceau de vert, de jaune et d'orange afin de montrer l'évolution des couleurs du fruit qui mûrit. Peignez-le en deux traits, en tenant votre pinceau en position oblique.

2. Ajoutez du vert pour le bout de la queue du fruit et les restes de fleurs. Ajoutez les feuilles avec un pinceau tenu à la verticale, de la peinture verte et un tracé volant. Variez les formes afin de les rendre plus vivantes. Ajoutez les veines à l'encre foncée ou en couleur.

3. Du bout du pinceau dirigé vers la tige, peignez les bourgeons en vert clair, en remontant. Le bras complètement libre, ajoutez ensuite les vrilles qui s'enroulent dans le mouvement descendant.

4. La peinture finale montre les différentes phases de l'évolution, du bourgeon jusqu'au fruit. La rondeur du fruit de la passion offre un contraste intéressant avec les feuilles pointues

Retour à l'index

Mesurez votre audience